Tout savoir sur le budget de trésorerie

Pour pouvoir définir le plan financier d’une entreprise dans l’avenir, il faut faire quelques opérations de finance et de comptable. Le budget de trésorerie est obtenu en faisant des opérations, et plein d’autres termes sont aussi obtenues. Mais qu’est-ce qu’un budget de trésorerie ? Comment le construire ? 

Nous allons répondre à ces questions à travers les quelques lignes qui suivent.

Le budget de trésorerie, c’est quoi ?

Le budget de trésorerie est représenté par un tableau prévisionnel financier qui permet de faire la traduction des dépenses et des recettes prévues par l’entreprise sous forme de flux monétaire. Il sert à analyser l’exercice d’une entreprise sur une période donnée, sous un point de vue qui est totalement bancaire, c’est-à-dire les encaissements et décaissements. Cela est dans le but de mettre en évidence la trésorerie nette de la société.

La raison d’utiliser ce tableau

Le solde de trésorerie est connu grâce aux prévisions d’encaissements et de décaissements que l’on voit dans les cases du tableau. Ainsi, grâce à ces prévisions, l’entreprise connaît son solde pour la période en cours et le solde cumulé sur plusieurs périodes. C’est pour cela qu’il permet de :

  • Gérer et d’anticiper les problèmes de trésorerie ; 
  • Il permet de connaître le moment par lequel le solde va prédire les dépenses ou les recettes de la société ;
  • En outre, c’est grâce à ce tableau que vous pouvez définir la gestion des ventes et trouvez des solutions de financement à votre business.

Le plus souvent, ce sont les sociétés en cours de création qui utilisent le budget de trésorerie.

La construction du budget prévisionnel

Pour ce projet, il faut suivre quelques étapes pour réussir et pleine de concentration, comme fait le comptable lors de l’élaboration du plan de gestion pour l’année. 

La première étape consiste à faire l’inventaire des encaissements, c’est-à-dire à comptabiliser l’argent qui rentre grâce aux ventes. Pour faciliter votre travail, il est possible de faire un plan pour diviser les recettes en plusieurs catégories. Il est important de noter qu’il faut faire attention au moment du paiement, car cela peut poser un problème pour la création du budget prévisionnel.

Les catégories :

  • Les ventes ou facturation cliente ;
  • Des subventions ou aide financière auxiliaire ;
  • Le financement en capital de votre projet ;
  • Apports en compte courant d’associé ; 
  • Des prêts bancaires, affacturage, etc. ;
  • Le crédit de TVA.

Une liste des décaissements doit aussi être réalisée comme ce que vous avez fait avec les recettes. La ressource financière d’une société dépend des coûts qui sont estimés dans une année par exemple. Donc voici le plan de la décomposition des charges fixes dans le budget prévisionnel.

  • L’entretien du local doit toujours faire partir des dépenses ;
  • Les allocations sur les appareils et la technologie ;
  • Dépenses d’eau et d’électricité
  • Frais bancaires
  • Coûts des fournitures courantes
  • Frais de publicité
  • Remboursements d’emprunts
  • Autres dépenses liées aux locaux (travaux, dépôt de garantie, aménagements…)
  • Dépenses de personnel
  • Rémunérations à verser
  • Frais de travail temporaire
  • Frais de l’employeur
  • Charges sociales
  • Billets-restaurant dans certains cas
  • Impôts (taxe foncière, impôt sur les sociétés, TVA à payer le cas échéant…)

Nos articles similaires

finance

Tout savoir sur le budget de trésorerie

Pour pouvoir définir le plan financier d’une entreprise dans l’avenir, il faut faire quelques opérations de finance et de comptable. Le budget de trésorerie est obtenu